ALERTE ! VIGILANCE !
VIGILANCE ! ALERTE
 !

Un certain nombre de jeunes scolarisés dans les écoles, collèges et lycées du département de Loir-et-Cher voient leurs parents menacés d’une expulsion du territoire français parce que déboutés du droit d’asile ou bien renvoyés dans un autre pays à cause de la Convention de Dublin. Leur situation risque de se dégrader puisqu’un grand nombre de demandeurs d’asile arrivent au bout de leur démarche juridique pour obtenir le statut de réfugié(e), qui leur est très souvent refusé. Ce refus les pousse alors dans la clandestinité : ils deviennent des sans - papiers.

Le Réseau Education Sans Frontières se propose d’intervenir auprès de la Préfecture pour que chaque jeune concerné ne soit pas privé du droit inaliénable à l’éducation là où souhaitent résider ses parents, l’expérience passée nous prouvant que l’on peut retarder voire empêcher l’expulsion lorsqu’il y a mobilisation collective.

Vous, enseignant(e)s, membres des équipes éducatives, parents, jeunes, pouvez nous contacter pour nous signaler les cas de jeunes menacés et obtenir des informations ou des conseils.
Nous assurerons une permanence, y compris pendant toute la durée des vacances scolaires d’été, parce que la préfecture risque de profiter de cette période pour accélérer les expulsions.

Permanences :
1er et 3e vendredi de chaque mois à partir de 18h, 1,Place Saint Joseph, quartier Kennedy à Blois

Téléphones :
· Jean Leroux 06 63 79 99 80
· Elsa Petit Hassan 02 54 43 94 95
· Marie-Anne Clément 02 54 42 66 17
· Dominique Elbory 02 54 20 22 31

Le Réseau Education Sans Frontières regroupe :
Collectif de soutien aux sans - papiers et demandeurs d’asile de Loir et Cher, FERC CGT, FSU, SUD éducation, Union Syndicale Solidaires, FCPE, CIMADE, Croix Rouge, Mission Ouvrière, Pastorale des Migrants, Peuples Solidaires 41, Secours Catholique, Secours Populaire, Tremplin.
Blois, le 9 /06/05