Extrait du « Mémo du S1 » réservé aux syndiqués sur le site national :

Inscrite à l’emploi du temps des élèves dans les classes de collège et de lycée (10 heures annuelles), l’heure de vie de classe ne peut être imposée à quelque personnel que ce soit. Son organisation est confiée au professeur principal. Elle est à la libre disposition des personnels susceptibles d’y intervenir (enseignant, CPE, CO-Psy, infirmière, chef d’établissement...) en fonction des besoins. Elle peut être utilisée pour mettre en place des actions à portée éducative qui ne relèvent pas directement des enseignements (prévention santé, formation des délégués, éducation à la citoyenneté...) ou permettre de régler les problèmes de la classe. En classe de Troisième, elle est plus spécifiquement consacrée aux questions d’orientation.

Les textes ne prévoient aucune modalité particulière pour son organisation et son financement n’a jamais été prévu. Des pressions s’exercent pour que les professeurs principaux la prennent en charge bénévolement. Sa rémunération doit être exigée chaque fois que les personnels l’assument en dehors de leur service. Son caractère ponctuel explique le paiement en HSE.

 

(Cliquez sur le texte pour obtenir l’affiche en PDF)