1er septembre 2003

Catégories

Rentrée scandaleuse pour les collègues non-titulaires !

L’année scolaire 2002-2003 s’était achevée sur une note bien amère pour les personnels non-titulaires puisque les premiers bilans que l’on peut faire des titularisations 2003 sont extrêmement décevants.

L’année scolaire 2003-2004 s’annonce quant à elle d’ores et déjà scandaleuse : des centaines de collègues sur notre académie et vraisemblablement des milliers au plan national ne connaissent toujours par leur affectation. Pire encore, pour un nombre encore inconnu de non-titulaires (mais dont on a toutes les raisons de penser qu’il sera important), ce sera très vite le chômage.

Rentrée scandaleuse pour les MA : l’administration a décidé de leur faire payer très cher la garantie d’emploi !

Un groupe de travail (administration/représentants des personnels) a été convoqué au rectorat vendredi 29 août dans l’après midi pour examiner les affectations des maîtres auxiliaires garantis d’emploi.

La rentrée s’annonce très difficile pour un grand nombre de MA puisque l’administration a cherché à nommer coûte que coûte les MA sur une partie des postes vacants dont elle avait connaissance alors que tous les besoins en termes de remplacement n’étaient pas encore identifiés (de l’aveu même des responsables du rectorat).

Il en résulte des affectations parfois très éloignées des vœux des collègues et de leur domicile, le rectorat n’hésitant pas à nommer des collègues à plus d’une centaine de kilomètres de leur domicile, parfois même sur plusieurs établissements.

Nous avons dénoncé le caractère tardif (les collègues n’ayant été informé ni de leur affectation ni même de leur rattachement administratif avant la pré-rentrée) et finalement précipité de ces affectations prononcées dans l’urgence. Nous avons souligné combien de telles affectations allaient placer nos collègues dans des situations personnelles inextricables. Le SNES a exigé que les services rectoraux acceptent d’examiner toutes les possibilités de révision d’affectation dès lors qu’un collègue en ferait la demande ( notamment en veillant à rapprocher un MA de ses vœux avant de procéder au recrutement d’un contractuel).

Le Rectorat a reconnu la validité de nos arguments et s’est engagé à examiner les demandes de réaffectations qui lui seraient adressées. Envoyez donc rapidement celles-ci à la DPE et joignez nous en un double à la section académique afin que nous puissions suivre l’évolution de votre dossier.

Rentrée scandaleuse pour les contractuels et vacataires au chômage !

De très nombreux collègues contractuels et vacataires nous contactent ces derniers jours pour nous faire part de leur grande inquiétude face au silence et à la surdité du rectorat à propos de leur affectation.

Pour l’instant, seuls de très rares contractuels ont été recrutés. Cette année, le rectorat ne peut procéder au recrutement des contractuels tant que tous les TZR et MA de la discipline n’ont pas été affectés. Or, dans un certain nombre de disciplines, les affectations des TZR et des MA se sont faites tardivement. Le Rectorat nous a indiqué que le recrutement des contractuels continuerait de se faire dans les jours qui suivent la rentrée.

Mis à part le calendrier extrêmement tardif de ces recrutements, nous avons les plus grandes inquiétudes dans un certain nombre de disciplines car il semblerait fortement que tous les non-titulaires en poste l’an dernier ne soient pas repris et qu’une partie d’entre-eux se retrouvent au chômage à la rentrée. Cela semble être le cas dans les académies voisines. Situation proprement scandaleuse quand on sait qu’il ne reste plus de Titulaires sur Zone de Remplacement sans poste dans un certain nombre de discipline et qu’il faudra bien trouver des profs, CPE ou COP pour effectuer les remplacements des personnels absents en cours d’année scolaire…

Alors que le rectorat avait maintenu en juin dernier son opposition à la tenue d’un groupe de travail avant la rentrée pour que puissent être examinés le réemploi et les affectations des contractuels (sur le modèle de ce qui existe pour les MA), il a finalement accepté vendredi 29 août la proposition du SNES de réunir dans une dizaine de jours un groupe de travail pour faire la lumière sur le réemploi (critères et affectations des contractuels).

Nous conseillons individuellement aux collègues qui ont demandé leur réemploi et sont sans nouvelle du rectorat de se mettre en contact avec les services de la DPE pour s’assurer du suivi de leur dossier et de constituer d’ores et déjà leur dossier en vue d’obtenir l’APE (Allocation pour Perte d’Emploi) afin de faire valoir le plus rapidement possible leurs droits à indemnisation. Pour plus d’infos sur les conditions d’indemnisation

Le SNES estime qu’il nous faut très rapidement organiser des actions face à ce qui semble constituer l’un des plus grands plans sociaux de cette rentrée !

- Ne restez surtout pas isolés.

- Prenez rapidement contact avec le SNES (même s’il vous est difficile de nous joindre par téléphone en ce moment, faites-nous parvenir par mail toutes les informations que vous obtenez) Pour agir le plus efficacement possible face à ses interlocuteurs au rectorat et face aux sollicitations des média dans la période actuelle, le SNES a besoin que vous le teniez régulièrement informé.

- Pensez également à nous communiquer vos coordonnées électroniques afin que nous puissions rapidement vous contacter dans la période.). Il nous sera très difficile de pouvoir apporter individuellement une réponse à toutes vos interrogations face à l’ampleur que semble prendre l’incertitude des affectations et la menace du chômage.

C’est pourquoi, nous vous proposons de vous réunir en AG dans les différents départements de l’académie dans les jours qui viennent afin d’envisager ensemble les actions que nous pouvons mener.

Nous donnerons toutes les informations sur les dates et lieux de ces AG par l’intermédiaire de notre site académique et par mails d’ici la fin de cette semaine de rentrée.