19 mai 2003

Actualités

Motion sur les suites de l’action votée à l’AG d’Orléans le 19 mai.

Orléans le 19 mai 2003

L’assemblée générale des grévistes de l’orléanais (500 présents) et l’intersyndicale des fédérations de L’Education nationale du Loiret : FSU, UNSA-education, SGEN-CFDT, SDEN -CGT et SGPEN-CGT, SUD éducation , FNEC-FP FO, réunies le 19 mai constatent que  :

- 1. malgré quelques modifications à la marge, la gravité des mesures du projet de réforme des retraites touchant les salariés du public comme du privé demeure : baisse générale du niveau des pensions et allongement des durées de cotisation.
Une autre réforme juste et solidaire est possible !

- 2. le gouvernement, malgré l’opposition de l’ensemble des personnels, maintient son dispositif de démantèlement de l’Education Nationale,( ce ministère doit retrouver son nom !), qui constitue une attaque sans précédent contre les missions du service public d’éducation., notamment par le biais du transfert des personnels vers les collectivités locales et la suppression des 25 600 AE et MI-SE.

Elles appellent tous les personnels de l’éducation nationale quels que soient leur grade et leur statut à la poursuite et à la généralisation de la grève reconductible.

En conséquence, l’administration et le Ministère doivent prendre les dispositions pour le report des examens, concours, commissions,...

- a) Elles prendront contact avec les fédérations de parents, les organisations étudiantes et lycéennes pour qu’elles interviennent auprès du premier ministre pour qu’il suspende ces réformes.

- b) Les organisations signataires s’adressent à leurs instances nationales pour qu’elles appellent à la reconduction et à la généralisation de la grève dans notre secteur.

- c ) Elles demandent à ces mêmes instances de saisir les fédérations syndicales de fonctionnaires pour qu ’elles adoptent un mandat similaire dans les trois fonctions publiques dès maintenant.

- d) Elles considèrent que la situation nécessite un appel commun privé-public à la grève générale interprofessionnelle pour le retrait du projet Fillon et l’arrêt du processus de démantèlement des services publics.

Elles appellent tous les personnels de l’Education Nationale à :


- l’assemblée générale Mercredi 21 Mai à 9 H IUFM Bourgogne,

- une manifestation Mercredi 21 Mai après-midi à 17 H 30, départ de l’Inspection Académique vers le Rectorat.

- une réunion-débat sur les retraites Jeudi 22 Mai 20H30 salle HARDOUINEAU (Orléans).

Elles appellent tous les salariés à participer à la grande manifestation nationale du 25 mai à Paris et à tout mettre en œuvre pour obtenir satisfaction.

Votes : POUR : unanimité moins une abstention.