Orléans, le mardi 30 mars 2004

Jean Pierre SUEUR

Sénateur du Loiret

Chers Messieurs,

- Vous avez bien voulu m’adresser un courrier par lequel vous appelez mon attention sur la situation de plus de 40 000 non titulaires dans l’Education Nationale et je vous en remercie.

- Je suis immédiatement intervenu auprès de MM. FERRY, Ministre de l’Education Nationale et DARCOS, Ministre délégué à l’enseignement supérieur pour leur faire part de vos préoccupations et soutenir auprès d’eux la nécessité d’un plan de résorption des non titulaires et donc de création, à due concurrence, de postes de titulaires.

- Je ne manquerai pas de vous tenir informés des réponses qui me seront apportées dès que je les recevrai.

- Je vous prie de croire, Chers Messieurs, a l’expression de mes sentiments les meilleurs.