Les nouvelles règles d’affectation sont en place depuis 2013.

En 2012, lors du traditionnel groupe de travail (GT) annuel sur la note de service de l’intra, le rectorat avait décidé d’ajouter à l’ordre du jour un autre point : les « règles de gestion des TZR », c’est-à-dire les règles suivies par la DPE pour affecter à l’année les TZR lors de la phase d’ajustement (en juillet et août).
Les dernières règles dataient de 2008 et il n’avait nullement été question jusque là de les modifier. Nous avions alors réclamé un véritable GT sur le sujet.

Ce nouveau GT a eu lieu le jeudi 23 février 2012. Qu’on se le dise : la règle qui prévaut aujourd’hui est l’économie budgétaire. En effet, depuis que les TZR se voient (enfin) rembourser leurs frais de déplacement lorsqu’ils sont affectés à l’année, le rectorat cherche à faire des économies. Les nouvelles règles d’affectation ont pour objectif premier de faire faire des économies... au rectorat.

Dorénavant, les TZR seront affectés à l’année lors des GT de juillet et d’août.
Et deux principes volent en éclat : celui du barème (et donc de l’ancienneté) et celui des préférences.

Le barème :
Le barème disparaît pour avoir une affectation conforme à ses préférences. Il n’existe plus que pour départager les candidats et pour obtenir un changement de rattachement administratif.
Sans que cela entre dans le barème, une priorité est donnée aux TZR agrégés sur les BMP en lycées, qu’ils le souhaitent ou non. C’est le type d’établissement qui prime sur le choix géographique.

Les préférences :
La possibilité de ne pas formuler de préférences donc de demander des suppléances disparaît. Par ailleurs, les préférences (qui permettaient aux TZR d’avoir à minima la main sur leur affectation et de découpler affectation et RAD) se transforment en simples éléments d’appréciation pour départager plusieurs affectations possibles. Il ne sert notamment plus à rien de faire des préférences « larges », d’où la contradiction avec la note de service de l’intra (page 13, paragraphe V) qui indique « l’agent a la possibilité de formuler le vœu toute affectation à l’année dans sa zone de remplacement en le précisant sur l’accusé de réception des préférences ou sur papier libre ».

Le rattachement administratif :
Il devient le pivot des affectations, l’enjeu étant de réduire les remboursements de frais de déplacement.
La localisation géographique du RAD va donc avoir un impact important sur la vie professionnelle (et personnelle) du TZR, surtout si le domicile privé et le RAD sont éloignés.

Risque que de petites quotités dans un établissement RAD où se trouve un TZR soient données avec un gros complément de service lointain.

Changement de RAD :
Étant donné l’importance que prend à présent la localisation du RAD, nous avons pu obtenir lors du GT du 23 février 2012 qu’une procédure de changement de RAD existe dans l’académie.
Vous trouverez le formulaire 2015 de changement de RAD ci-dessous.
A renvoyer à la DPE pour le 3 juillet 2015
N’oubliez pas de passer par la voie hiérarchique pour éviter toute frustration de votre chef d’établissement (de votre RAD actuel)…

Formulaire 2015 de changement de RAD

Nous pouvez tout aussi bien faire votre demande sur papier libre.
Attention : vous n’avez que quelques jours après les résultats de l’intra et avant le GT TZR de juillet pour adresser votre demande de changement de RAD à la DPE (de préférence par mél : ce.dpe@ac-orleans-tours.fr).
Pour pouvoir changer de RAD, vous avez la possibilité de formuler 3 communes ou groupements de communes au sein desquels vous souhaiteriez être rattaché. Le changement de RAD ne pourra se faire que si une possibilité d’affectation à l’année existe sur un BMP correspondant à l’un de ces 3 préférences.
N’oubliez pas de vous envoyer une copie de cette demande accompagnée de la fiche d’information détaillée disponible dans l’article Fiche syndicale « 3e tour TZR ».