1er mars 2003

Mutations /Statuts / Carrières

Orléans-Tours dans le collimateur du ministère

180 « contractuels évitables »

Le Rectorat d’Orléans-Tours est dans le rouge selon le ministère. Des transformations radicales de gestion des personnels s’imposent !

Et pourtant notre académie connaît :

  • le taux d’occupation des TZR chargés d’effectuer les suppléances le plus élevé de France. Il est donc parfaitement scandaleux de vouloir faire croire à l’opinion qu’il existe des personnels payés à ne rien faire.
  • le taux de couverture des remplacements le plus élevé au niveau national.

Mais ces résultats qui devraient servir à mesurer l’efficacité concrète d’un système de remplacement et la gestion rigoureuse des dépenses publiques, le ministère refuse de les prendre en compte. Il est donc absolument faux et démagogique de prétendre qu’un redéploiement de personnels peut améliorer la qualité du service public en l’absence de recrutements de fonctionnaires à la hauteur des besoins (y compris ceux de remplacement)