1er février 2011

Le SNES-FSU et vous

Nouvelle date - Nouveau lieu : Stage Lycée le vendredi 11 mars

La réalité de la réforme de la Seconde, nous la vivons au quotidien depuis cette rentrée, dans les établissements. Les critiques et les inquiétudes exprimées par la profession dans les luttes de l’an dernier se confirment, nous « essuyons les plâtres » d’une réforme bâclée, imposée dans la précipitation, et déjà les proviseurs sont en ordre de bataille pour l’étape suivante, en Première, où la « machine à supprimer des emplois » qu’est cette réforme est programmée pour donner sa pleine mesure !

Le premier trimestre scolaire écoulé, où en sommes-nous dans les établissements ? Quels constats au niveau de la Seconde et quelles perspectives pour les séries de Première ? Quels effets de l’accroissement de l’autonomie et de la nouvelle gouvernance, autant d’établissements, autant de situations ?

La réforme du cycle terminal n’entrera en vigueur qu’à partir de la rentrée 2011 mais, déjà, par le biais des projets de programme on peut craindre le pire :

Pour la voie générale, le projet peut se résumer ainsi : comment spécialiser davantage en perdant des heures de spécialité ?

La réforme du lycée en seconde avec les Enseignements d’explorations ont réduit la visibilité de la voie technologique pour les élèves et leurs familles (réduction des horaires et des contenus) Le travail pratique autour d’un objet technique disparaît complètement au profit d’un élargissement des compétences générales des élèves sans aucune application pratique. Or depuis son origine, cette voie constitue un espace de réussite pour de nombreux jeunes et permet de former l’essentiel des techniciens supérieurs, dont l’économie du pays a grand besoin. Dans ces conditions, quel est l’avenir de la voie technologique ?

On sait qu’un des objectifs de cette réforme est de supprimer des postes et toutes les disciplines sont concernées mais dans les séries et les disciplines fragilisées, les conséquences sont encore plus dramatiques : Concrètement, que vont devenir les enseignants des disciplines technologiques ?

Dans les lycées, il devient de plus en plus difficile de se réunir pour faire le point et organiser une réaction collective. Toutes les raisons, donc, d’exercer votre droit syndical en vous inscrivant au stage « lycées » qui sera pour vous un espace d’échange et de construction de la mobilisation.

Nous vous proposons de venir vous informer, discuter, confronter vos expériences lors d’une

journée de stage syndical

le vendredi 11 mars de 9h30 à 17h

Au Collège Dunois

23 Rue Coulmiers, 45000 Orléans

Cette journée comportera une partie commune à tous les participants le matin. L’après midi, deux ateliers fonctionneront en parallèle : voie technologique et voie générale. Seront présents deux responsables nationaux du secteur « lycée » du SNES.

Ce stage est ouvert à tous (syndiqués – non syndiqués). N’hésitez pas à vous inscrire !

RAPPELS :

L’autorisation d’absence est de droit, les cours n’ont pas à être remplacés, aucune convocation n’est à fournir (une attestation de stage, remise par les organisateurs, suffit, si le Chef d’établissement vous en fait la demande).

Pour vous inscrire, vous devez
- remettre à votre Chef d’établissement le formulaire "Exercice du droit syndical" en cochant "Un congé pour formation syndicale" . Indiquer la date et le lieu du stage et porter la formule : “Stage organisé par le SNES sous l’égide de l’IRHSES”. Cette demande est à déposer avant le 11 février 011
- prévenir de votre inscription, par mail ou téléphone, le SNES Orléans-Tours