Aux professeurs principaux de 3e et de 1re

La circulaire parue dans le BO du 21/12/06 et celle du 18/01/07 concernant la rentrée scolaire 2007, organisent le transfert du conseil en orientation aux professeurs principaux voir à tous les membre de l’équipe éducative.

L’entretien de conseil en orientation assuré depuis toujours par les conseillers d’orientation psychologues est une spécificité de leur métier : c’est un entretien individuel, personnalisé, non systématique, non obligatoire et confidentiel. Il est l’occasion pour les élèves d’élaborer des projets d’avenir, des projets de formation et des projets professionnels : c’est un espace où se mettent en lien des éléments scolaires, psychologiques, des centres d’intérêts, des aspirations personnelles…

Ces entretiens ne s’inscrivent pas dans une démarche d’évaluation. Ils exigent une formation en psychologie afin d’éviter toute projection et permettre une mise à distance nécessaire pour apprécier la situation d’un élève, d’une famille…Les conseillers d’orientation psychologues sont donc soumis au secret professionnel.

La connaissance globale que les conseillers d’orientation psychologues ont du système éducatif de plus en plus complexe et en constante évolution permet d’apporter aux élèves, aux familles, aux professeurs principaux une information fiable et objective.

Dans le 2d degré et le supérieur, les conseillers d’orientation psychologues, de part leur formation (psychologique, sociologique et économique) et leurs missions (définis par le texte de 91) sont les seuls à assurer des entretiens d’orientation et de conseil. Cette spécificité est différente mais complémentaire de celle des professeurs principaux qui eux, ont en charge le suivi scolaire, l’information des élèves sur les procédures, la mise en lien d’éléments concernant les élèves, de contact avec les familles… (rôle et missions précisés dans la circulaire du 21 janvier 1993)

Transférer la réalisation des entretiens d’orientation aux professeurs principaux c’est à la fois toucher au cœur du métier de conseiller d’orientation psychologue mais aussi accepter l’alourdissement du métier de professeur. C’est une nouvelle attaque qui fait suite à la baisse drastique des recrutements de conseillers d’orientation psychologues de plus de 70 % en 2 ans !!!

Nous appelons les professeurs principaux de 3e et de 1re à refuser de réaliser les entretiens d’orientation et à utiliser toutes les actions permettant de dénoncer ces nouvelles attaques contre les conseillers d’orientation psychologues mais aussi contre le métier de professeur (information des parents d’élèves, motion aux CA…).

Les conseillers d’orientation psychologues de l’académie d’Orléans-Tours syndiqués et non syndiqués, réunis en congrès le 29 janvier à Blois.