Ce sont vingt mille manifestants qui ont défilé le mardi 3 juin à Paris à l’appel d’organisations de retraités (CGT, FO, CFTC, CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, UNRPA) entre la place Joffre et la gare Montparnasse.
- contre le gel des pensions et des retraites
- pour l’amélioration du pouvoir d’achat des tous les retraités et le retour à la revalorisation annuelle des pensions et pensions de réversion
- pour que la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement soit déposée dès maintenant par le gouvernement sur le bureau de l’assemblée nationale, débattue et votée
- pour le développement de services publics de qualité, indispensables à l’ensemble des citoyens (transports, santé, etc. …)

Sur la banderole de tête une phrase : « les retraités disent non au plan d’austérité »

Dans notre académie plus de 80 adhérents des syndicats de la FSU se sont retrouvés à Paris pour participer à cette manifestation

Un rendez vous avait été demandé au premier ministre, et c’est le cabinet de M. Touraine qui a reçu la délégation. Mais, le premier ministre a envoyé une lettre aux organisations appelant à la manifestation, ce qui est assez exceptionnel pour être souligné. Sans doute, le gouvernement est conscient du mécontentement et de la mobilisation des retraités mais aucune réponse réelle n’est apportée aux revendications. Les organisations signataires ont décidé, lors d’une rencontre 12 juin dernier, de répondre au courrier de M. Valls et d’appeler à des initiatives locales autour du 1er octobre. Une nouvelle réunion est prévue le 11 septembre. Les sections départementales FSU de retraités reprendront les contacts nécessaires.

Il est possible de lire la lettre de Manuel Valls et la réponse qui y a été faite en téléchargeant les documents joints à cet article

lettre de Manuel Valls aux organisations
réponse des organisations à M. Valls