INFOS sur nos interventions auprès des services rectoraux :

1/ Rappel : A la réunion du 27 août, nous avions demandé un groupe de travail pour les contractuels ( réemploi et critères de recrutement ) dans la première quinzaine de septembre.
Réponse de la DPE cette semaine : groupe d’information le jeudi 23 septembre à 14h30, après envoi aux syndicats, vendredi 17, du fichier des contractuels déjà réemployés.

2/ En attendant, l’administration se « barricade » jusqu’au 21 septembre, refusant toute communication téléphonique aussi bien aux personnels qu’aux représentants syndicaux.
Nous avons dénoncé ce mépris scandaleux lors des actions départementales menées par le SNES le mercredi 8 septembre.

3/ Les appels de collègues en détresse n’ont pas cessé depuis la rentrée ; nous avons adressé deux mails aux services de la DPE3, pour rappeler cette longue liste d’interrogations douloureuses.
Réponse, reçue ce jour : « Il nous est difficile, aujourd’hui, d’estimer nos besoins en enseignants contractuels. Il nous est impossible, compte tenu de cet élément de vous répondre sur les chances de réemploi des contractuels qui ont contacté le SNES. »

Cette situation assez inédite de silence et de blocage de la part de l’administration nous laisse craindre un projet inavouable de renoncement généralisé au recrutement de contracatuels, le seul recours aux vacataires devenant peut-être la règle, en attendant l’entrée en vigueur du nouveau CDD. (à ce sujet, voyez notre article intitulé : « On liquide le stock »)

Face à cette situation, l’action collective devient nécessaire et urgente pour alerter collègues et opinion publique, et pour empêcher ce nouveau coup porté contre les personnels non-tutulaires.

A suivre :

1/ Une journée nationale d’action sera proposée à l’issue de la réunion du collectif national non-titulaires mercredi 22 septembre à Paris.

2/ Mardi 5 octobre, à 17heures, aura lieu une conférence de presse sur le problème de l’avenir des non-titulaires, à Tours, au SNES (57, Bd Heurteloup, 2e étage ).

Venez nombreux, et décidons ensemble des meilleures formes d’action à mener !